Quel est l'avenir du chauffage au fioul ?


Lundi
07 septembre 2020

Vous êtes nombreux à nous intérroger sur les nouvelles mesures - Petit décrytage - 

Les nouvelles mesures ne concerneront que les chaudières neuves installées à partir du 1er janvier 2022. Le fioul domestique continue évidemment d’être autorisé en usage de chauffage, y compris après le 1er janvier 2022.

La situation aujourd’hui :

  • Vos clients peuvent conserver leur chaudière fioul individuelle jusqu’à leur obsolescence et continuer à utiliser le fioul domestique actuel tant que durera leur équipement, sans limitation de temps.

  • Les interventions techniques éventuelles sur une chaudière fioul individuelle, tel le changement du brûleur, peuvent avoir lieu sans contrainte ou obligation de changer la chaudière.

  • En cas de défaillance de la chaudière fioul elle-même, son remplacement est possible par une chaudière fioul de très haute performance énergétique (classe énergétique A) ou par une chaudière de haute performance énergétique (classe A ou B) et ce jusqu’au 31 décembre 2021. Ces chaudières pourront utiliser le fioul domestique actuel, sans limitation de temps.

A partir du 1er janvier 2022

  • En cas de panne complète d’une chaudière individuelle au fioul domestique, vous devrez la remplacer par une chaudière de type fioul (classe A) fonctionnant exclusivement au biofioul (F30*).

  • Si votre client opte à cette occasion pour une pompe à chaleur hybride fioul, cet équipement pourra continuer à utiliser le fioul domestique actuel.

  • En cas de remplacement du brûleur d’une chaudière fioul existante, il devra être compatible avec le biofioul (F30*).

* : F30 = désignation du biofioul qui intègre 30% d’ester de colza produit en France



Partager cet article sur les réseaux sociaux